globe-americas FR EN PT ES
BLOGUE
19 novembre 2019
Riteba McCallum

Cinq façons originales d’apprendre une nouvelle langue

Ça y est : vous avez décidé d’apprendre une nouvelle langue! Vous avez fait une recherche sur Internet, et Google vous a livré ses conseils habituels : voyager, acheter tel ou tel logiciel, pratiquer, célébrer vos erreurs, et ainsi de suite. Si ces solutions ne fonctionnent pas pour vous... n’abandonnez pas tout de suite!

Puisqu’il n’existe pas de recette universelle pour apprendre une nouvelle langue, nous avons assemblé une liste de conseils originaux qui pourraient vous aider.

1 – E-sír kusv-za-gìn-g-á

Euh... QuoiE-sír kusv-za-gìn-g-á signifie « Blue Suede Shoes » en sumérien.

Vous savez... le titre de la célèbre chanson.

Mais qui se donnerait le mal de traduire un succès d’Elvis (en fait, de Carl Perkins) de l’anglais vers une langue mésopotamienne vieille de 6 000 ans, et pourquoi cela devrait-il vous intéresser? Excellentes questions!

La réponse est simple : parce que tout le monde aime la musique!

La musique est universelle et elle se décline en de multiples formes au-delà de l’œuvre d’Elvis en sumérien. Quels que soient vos goûts, il y a un groupe qui attend d’être découvert, et des paroles de chansons qui attendent d’être lues. Du folk-métal mongol au hip hop russe, en passant par le blues wolof et le jazz portugais, il est certain que vous y trouverez votre compte. Il y a même du Plume Latraverse en italien. Oui, vous avez bien lu.

Que l’artiste choisi chante les paroles traduites de votre groupe préféré, ou des paroles originales qui relatent des histoires de son pays, les mélodies accrocheuses et les structures simples facilitent la mémorisation des mots et des phrases dans une nouvelle langue. Ce n’est pas tout : la musique vous aidera aussi à vous familiariser avec les nuances de la langue, comme les accents et les diverses prononciations.

Écoutez attentivement, lisez les paroles, puis essayez de les traduire pour en comprendre le sens. La musique est une façon efficace et agréable d’apprendre une nouvelle langue!

2 – À la découverte du « voyal »

Envisagez le voyage local... ou « voyal ». C’est un mot-valise! Oui, je viens de l’inventer, et oui, il est affreux. Vous pouvez simplement retenir qu’il n’est pas toujours nécessaire de voyager loin de chez soi pour découvrir une autre culture. La plupart des grandes villes accueillent des dizaines de communautés culturelles, avec leurs restaurants, pubs et autres établissements du genre, qui sont souvent fréquentés par des expatriés.

En passant quelques heures avec la clientèle régulière d’un de ces établissements et en vous exposant à des discussions du quotidien, vous pourriez avoir des échanges intéressants, et des occasions d’apprentissage privilégiées.

Ce truc n’est pas infaillible. Il se peut que vous ne trouviez personne pour passer du temps avec vous. Mais il arrive aussi qu’il fonctionne à merveille! En prime, les gens que vous rencontrerez seront probablement ravis de vous apprendre des mots d’un registre plus populaire (surtout après quelques verres), comme des jurons et autres expressions que vous ne trouveriez pas dans un manuel.

Partir à la découverte d’une communauté culturelle locale (ou la redécouvrir) est une façon amusante et abordable d’apprendre les bases d’une nouvelle langue!

3 – Retour en classe

Vous aimez les cours de langue en ligne? Ou plutôt... les cours en ligne dans une autre langue?

Si vous travaillez en droit de la propriété intellectuelle, vous pourriez essayer de démontrer vos compétences dans ce domaine... en mandarin. Si vous connaissez l’histoire de la Russie et le peuple russe, pourquoi ne pas consulter des ressources en russe? Et si vous militez pour le respect des droits fondamentaux de la personne, vous pourriez suivre un cours sur le sujet en arabe. Il existe d’innombrables cours – souvent offerts gratuitement – sur pratiquement tous les sujets auxquels vous pourriez penser. Profitez-en pour revisiter un sujet que vous connaissez de fond en comble, mais en le faisant dans une langue que vous aimeriez maîtriser.

Avoir à regarder des vidéos, à comprendre des sujets, à mémoriser des leçons et à faire des devoirs s’avérera certainement un défi, mais vos connaissances existantes devraient se révéler extrêmement utiles et favoriser l’apprentissage d’une nouvelle langue.

 4 – Les structures linguistiques sont partout!

Apprenez à reconnaître les structures lorsque vous entendez ou lisez une autre langue.

« Il existe des structures linguistiques à pratiquement tous les niveaux. Par exemple, en anglais, les noms qui désignent plus d’un élément se terminent le plus souvent par un « s » (morphologie). Les articles comme « the » ou « my » sont habituellement suivis de noms, et jamais de verbes (syntaxe). De plus, certaines combinaisons de sons s’observent fréquemment (comme « pl » ou « sl »), alors que d’autres sont très rares (comme « pz »; phonologie). »

En italien, la plupart des noms féminins se terminent par un « a », et la plupart des noms masculins, par un « o ». Au pluriel, ils se terminent respectivement par « e » et « i ». En français, on retrouve habituellement un « e » à la fin des noms féminins. Les autres langues comportent aussi des structures reconnaissables.

Certaines de ces structures sont plus subtiles, et leur apprentissage s’effectue de façon inconsciente, par une exposition constante et prolongée à la langue. Heureusement, d’autres structures plus évidentes peuvent mettre en relief des règles linguistiques, et vous aider ainsi à comprendre la construction et le sens d’une phrase sans que vous ayez à en comprendre chaque mot.

Repérer ces structures peut faciliter l’acquisition des bases d’une nouvelle langue.

5 – Apprendre de A à Zzz

Le sommeil est essentiel à tout apprentissage.

L’apprentissage actif n’est qu’une partie de l’équation. Vous devez aussi entraîner votre cerveau afin qu’il puisse traiter et classer toute nouvelle information qui lui est soumise.

Votre cerveau ne s’arrête jamais complètement. Un mécanisme important, nommé « consolidation », survient pendant le sommeil : à la suite d’efforts conscients pour apprendre, le cerveau établit des connexions entre les données mémorisées. Ce mécanisme permet d’améliorer la compréhension globale d’un sujet donné.

Mais attendez... Ce n’est pas tout! De nouvelles études suggèrent qu’en portant des écouteurs et en écoutant une autre langue pendant que l’on dort, il est possible d’accélérer le processus! En effet, le lobe pariétal, une structure du cerveau qui joue un rôle important dans le traitement du langage, continue de travailler même lorsque vous dormez. La méthode d’encodage pendant le sommeil peut donc favoriser le développement de nouvelles compétences linguistiques.

Vous aimeriez maîtriser une nouvelle langue? Vous pouvez littéralement dormir là-dessus...

Découvrir OXO Innovation

OXO aide les entreprises internationales à communiquer de manière efficace aux quatre coins du monde. Grâce à notre profonde connaissance de la traduction et de la localisation et aux solutions linguistiques personnalisées que nous offrons aux grandes marques du monde entier, nous rendons possible le déploiement rapide et continu de produits et services dans plus de 20 langues. Forte de plus de deux décennies d’expérience, notre équipe sait reconnaître vos priorités.

articles de blogue [certains en anglais seulement]
20202019201720162014 2013 2012 2011
BLOGUE
10 juillet 2019
Sophia Dias

L’union fait la force : les cinq secrets d’une fusion d’entreprises réussie

Traductions OXO était une jeune entreprise en plein essor avec beaucoup d’énergie qui manquait toutefois de structure. Ayant connu une croissance fulgurante, l’entreprise risquait d’être victime de son propre succès...

lire la suite
BLOGUE
7 août 2019
Riteba McCallum

Chez OXO, l'impossible on ne connaît pas

Pour l’équipe montréalaise d’OXO, il existe deux « nuits blanches » qui marquent la deuxième moitié de l’hiver : le légendaire événement nocturne de ...

lire