OXO Innovation | Lectures thématiques d’octobre
globe-americas FR EN PT ES
BLOGUE
28 octobre 2020
Jacynthe Buisson

Lectures thématiques d’octobre

Aimez-vous lire en suivant certaines thématiques en fonction des saisons ou des périodes de l’année? Je dois avouer que les mois d’octobre et de décembre sont deux GROS mois thématiques dans ma bibliothèque personnelle. Pour moi, octobre est tout indiqué pour regarder des films d’horreur et lire des romans d’horreur ou de thriller. En cette période où nous sommes coincés à la maison, un bon film ou roman d’horreur saura nous donner des émotions fortes (car avouons que les émotions fortes sont plutôt rares entre quatre murs)!

À lire la lumière allumée!

Du Stephen King! Cet auteur, dont la réputation n’est plus à faire, saura sans aucun doute vous donner quelques nuits d’insomnie. On privilégiera (je privilégierai…) certainement davantage ces premiers écrits, qui avaient encore ce petit quelque chose d’inédit. Toutefois, L’Institut, paru au début de l’année, a su ravir ses fans, qui ont retrouvé un King plus près de ses origines.

« Minneapolis. Luke Evans, jeune surdoué de 12 ans, est enlevé et ses parents sont tués. Il se retrouve à l’Institut comme d’autres enfants doués de pouvoirs psychiques. Pour quitter la section du Front Half, Luke doit réussir des tests. Selon Mme Sigsby, la directrice, s’il y parvient, il gagne des récompenses et passe ensuite au Back Half, mais personne n’y est encore jamais parvenu. »

Du Maxime Chattam! Cet auteur français écrit principalement des romans policiers, mais il a su s’inspirer des grands maîtres du frisson pour nous offrir quelques romans ayant une ambiance d’épouvante. Le Signal fait partie de ces romans. On ne réinvente pas le genre avec ce roman, mais c’est foutrement efficace!

« La famille Spencer emménage dans la petite ville perdue de Mahingan Falls. Les nouveaux venus n’y trouvent pourtant pas la tranquillité espérée. En effet, suicides mystérieux, disparitions de jeunes filles et autres accidents peu naturels s’enchaînent, semant l’angoisse chez les enfants Spencer. »

Du Patrick Sénécal! Hé oui, comment ignorez le « maître de l’horreur québécois ». Difficile de sélectionner un seul roman à dévorer pendant le mois d’octobre puisque Sénécal réussit presque à tous les coups à nous donner quelques sueurs froides. Sur le seuil reste, à mon avis, un de ses romans les plus efficaces (oubliez le film, le livre est bien mieux)!

« Thomas Roy; l’écrivain le plus adulé du Québec. Invité régulier des talk-shows, la parution de ses romans d’horreur est toujours un événement médiatique majeur. Or, voici qu’on le retrouve chez lui, horriblement mutilé et catatonique. Tentative de meurtre ou suicide manqué? Pendant que la police enquête, Roy est placé en observation dans un hôpital de Montréal. Paul Lacasse, le psychiatre qui traite l’écrivain, considère au départ le cas comme assez banal. La découverte de faits troublants l’oblige cependant à reconsidérer petit à petit son opinion. Bientôt, ce sont toutes ses certitudes, tant personnelles que professionnelles, qui chancellent. Car, au-delà du drame de Roy, quelque chose de terrifiant se dévoile lentement, quelque chose d’inimaginable et aux conséquences monstrueuses... »

À lire sans même hésiter

Rebecca de Daphnée Du Maurier : 

« Un manoir majestueux : Manderley. Un an après sa mort, le charme obscur de l’ancienne propriétaire, Rebecca de Winter, hante encore le domaine et ses habitants. La nouvelle épouse, jeune et timide, de Maxim de Winter pourra-t-elle échapper à cette ombre, à son souvenir? » La maison hantée de Shirley Jackson : « Construite par un riche industriel au XIXe siècle, Hill house est une monstruosité architecturale, labyrinthique et ténébreuse, qui n’est plus habitée par ses propriétaires. On la dit hantée. Fasciné par les phénomènes paranormaux, le docteur Montague veut mener une enquête et sélectionne des sujets susceptibles de réagir au surnaturel. C’est ainsi qu’Eleanor arrive à Hill house avec ses compagnons. L’expérience peut commencer. Mais derrière les murs biscornus, les fantômes de la maison veillent et les cauchemars se profilent. »

Monstres et fantômes, collectif d’autrices québécoises : 

« Un collectif où quinze écrivaines ont relevé le défi d’écrire une nouvelle dans un genre qui ne leur est pas habituel : l’horreur. »

Nouveautés

D’autres mondes, collectif d’autrices québécoises : 

« Un collectif où quinze écrivaines ont relevé le défi d’écrire une nouvelle dans un genre qui ne leur est pas habituel : l’horreur. » (La « suite » de Monstres et fantômes) »

L’illusion de Maxime Chattam (sortie prévue le 2 novembre) : 

« Plongez au cœur des Alpes, dans une station de ski isolée où l'ambiance y est plus qu'étrange. Hugo, un trentenaire parisien, a l'ambition de s'y ressourcer, mais c'est sans compter la découverte troublante qu'il s'apprête à y faire… Que se trame-t-il dans ce lieu hors du temps? Vous le découvrirez très bientôt... »

En format poche – Octobre de Soren Sveistrup : 

« Près de Copenhague, le corps d'une femme amputée d'une main est retrouvé, accompagné d'un petit personnage fait de marrons et d'allumettes. Les inspecteurs Naia Thulin et Mark Hess, chargés d'enquêter, découvrent sur la figurine les empreintes d'une fillette disparue enlevée un an auparavant. Un autre meurtre est bientôt perpétré avec le même mode opératoire annonçant le début d'une série macabre. »

À vous la parole!

Quel roman vous a forcé à dormir la lumière allumée pendant une semaine?

Découvrir OXO Innovation

OXO aide les entreprises internationales à communiquer de manière efficace aux quatre coins du monde. Grâce à notre profonde connaissance de la traduction et de la localisation et aux solutions linguistiques personnalisées que nous offrons aux grandes marques du monde entier, nous rendons possible le déploiement rapide et continu de produits et services dans plus de 20 langues. Forte de plus de deux décennies d’expérience, notre équipe sait reconnaître vos priorités.

articles de blogue [certains en anglais seulement]
2021 20202019201720162014 2013 2012 2011
BLOGUE
10 juillet 2019
Sophia Dias

L’union fait la force : les cinq secrets d’une fusion d’entreprises réussie

Traductions OXO était une jeune entreprise en plein essor avec beaucoup d’énergie qui manquait toutefois de structure. Ayant connu une croissance fulgurante, l’entreprise risquait d’être victime de son propre succès...

lire la suite
BLOGUE
7 août 2019
Riteba McCallum

Chez OXO, l'impossible on ne connaît pas

Pour l’équipe montréalaise d’OXO, il existe deux « nuits blanches » qui marquent la deuxième moitié de l’hiver : le légendaire événement nocturne de ...

lire