Discutons ensemble!
+1 438 600-0063

Riteba McCallum
1 juin 2020

La rédaction et la traduction relatives à la COVID-19 : ce que vous devez savoir

En raison de la pandémie de COVID-19, plusieurs nouveaux termes ont fait leur entrée dans notre vocabulaire quotidien, dont plusieurs peuvent paraître interchangeables ou vaguement définis. Les employez-vous correctement? Le moment est venu de dissiper cette confusion une fois pour toutes. Voici les réponses à vos plus grandes incertitudes sur le coronavirus.

Q : Quelle est la différence entre les termes « coronavirus » et « COVID-19 »? Puis-je employer l’un ou l’autre quand je veux? Est-ce un pléonasme de dire « le coronavirus COVID-19 »?

Version courte : Pour parler du virus, utilisez le terme informel « coronavirus », ou encore « SRAS-CoV-2 », qui est plus précis. En revanche, employez le terme « COVID-19 » ou « maladie à coronavirus » pour parler de la maladie.

R : Le coronavirus représente une vaste famille de virus qui entraînent des maladies chez les humains et les animaux. Si nous parlons du « coronavirus » dans la situation actuelle, tout le monde saura de quel virus il est question, mais dans les faits, il ne s’agit pas d’un terme précis. Le nom du virus responsable de la pandémie actuelle se nomme le « coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère 2 », ou le « SRAS-CoV-2 ». Voilà pourquoi les gens remplacent ces termes par « coronavirus », qui est beaucoup plus simple.

Il est important de savoir que les virus portent souvent un nom différent de la maladie qu’ils causent. Par exemple, le VIH est le nom du virus responsable du sida. La maladie causée par le SRAS-CoV-2 est la COVID-19, version abrégée de « maladie à coronavirus 2019 ».

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, l’OMS nous explique comment elle a choisi ces termes.

Q : Quelle est la différence entre une épidémie et une pandémie?

R : Une « épidémie » désigne un nombre de cas de maladies plus élevé que prévu dans une région donnée. Si la propagation se répand au-delà de la frontière de la région donnée, l’épidémie devient une « pandémie ».

En d’autres mots, une pandémie est une épidémie qui touche un très grand nombre de personnes et s’étend au-delà de sa région géographique d’origine. Vous pouvez utiliser les deux termes pour décrire la situation de la COVID-19, mais « pandémie » souligne davantage la gravité de la crise et sa portée mondiale.

Q : Quelle est la différence entre l’isolement, la quarantaine, la distanciation sociale et le confinement?

R : Encore une fois, selon le Merriam-Webster, le terme « isolement » réfère à la mesure de prévention consistant à séparer les personnes atteintes du reste de la société afin de limiter la propagation de la maladie. La « quarantaine » désigne la mesure de prévention consistant à isoler une personne en bonne santé ayant peut-être été en contact avec une personne atteinte pendant la période d’incubation de la maladie (ce qui peut mener à l’« isolement »).

À ces termes s’ajoutent l’« auto-isolement » et la « quarantaine volontaire » : d’une part, l’« auto-isolement » réfère au fait qu’une personne atteinte décide de se séparer des personnes non infectées pendant qu’il est encore possible de transmettre la maladie; d’autre part, la « quarantaine volontaire » est une mesure dans laquelle une personne en bonne santé ayant possiblement été en contact avec une personne infectée décide de s’isoler. Si vous revenez de voyage et présentez des symptômes de la COVID-19, vous devez vous placer en quarantaine volontaire.

Notre réalité d’aujourd’hui, pour la majorité d’entre nous, est la « distanciation sociale ». Nous ne présentons pas de symptômes et nous n’avons pas été en contact avec la maladie, mais nous réduisons au minimum les contacts physiques avec d’autres personnes afin de limiter la propagation de la maladie.

Le « confinement » est le protocole d’urgence en vigueur mis en place par le gouvernement de plusieurs pays. Il vise à limiter les déplacements des gens et à n’autoriser les déplacements que pour des besoins essentiels. Il s’agit donc d’une distanciation sociale imposée par le gouvernement.

Q : Comment traduire ces termes?

R : Rien de plus simple! Le Bureau de la traduction du gouvernement du Canada a tout récemment publié un lexique bilingue complet regroupant les termes liés au coronavirus. Consultez-le ici. Vous y trouverez une panoplie de traductions et de définitions, telles que « coude-à-coude » et « écraser la courbe ».

Visez le mot juste!

Bien que nous traversions une période difficile remplie d’incertitude, la langue se doit de rester claire et facile à utiliser. Vous avez un doute quant à la bonne terminologie à employer? Communiquez avec OXO dès aujourd’hui, que ce soit pour un texte sur la COVID-19 ou pour toute autre demande. Nous pourrons répondre à vos questions avec plaisir.

Retour au blogue