Discutons ensemble!
+1 438 600-0063

Riteba McCallum
14 avril 2022

Pratiques exemplaires pour la localisation d’un site Web

Qu’est-ce que la localisation?

La localisation, souvent abrégée L10N, est l’adaptation d’un contenu (site Web, appli, jeu vidéo, etc.) à un pays ou à une région en particulier. Ce processus va donc bien au-delà de la traduction du contenu : il faut aussi adapter les références culturelles, le format des dates et des heures, les devises, les modes de paiement, le contenu multimédia et tout ce qui peut être optimisé pour le public cible.

Bref, alors que la traduction implique de faire passer le contenu d’une langue à une autre, la localisation inclut aussi tous les autres aspects de l’expérience d’utilisation qui doivent être adaptés pour lancer avec succès un produit dans un nouveau marché.

Pourquoi la localisation est-elle importante?

Localiser le contenu de votre site Web vous ouvre un nouveau marché de clients potentiels. Même si beaucoup de gens se débrouillent en anglais, la plupart des clients préfèrent magasiner sur des sites Web dans leur langue maternelle. Lors d’un sondage mené par CSA Research dans 29 pays, 40 % des personnes sondées ont déclaré n’acheter que via des sites Web ou des applis dans leur langue maternelle. Sans localisation, impossible de rejoindre ces consommateurs.

Par ailleurs, la localisation de votre site Web aidera des clients potentiels à vous trouver, puisque la plupart des gens utilisent des moteurs de recherche dans leur langue maternelle. Le fait de localiser vos mots-clés peut accroître votre visibilité et contribuer à générer des visites sur votre site Web.

Pratiques exemplaires de localisation

Rédigez en tenant compte de la localisation

Le processus consistant à créer du contenu facile à localiser s’appelle l’internationalisation. Votre développeur Web peut adopter des mesures simples pour rendre votre site Web facile à localiser, notamment en lui permettant de gérer plusieurs langues, ensembles de caractères, devises, types de données, etc. Vous pouvez aussi contribuer à faciliter le processus en rédigeant le contenu source en tenant compte de la localisation.

Lors de la rédaction du contenu source, évitez d’utiliser des exemples ou des références qui pourraient ne pas trouver d’écho auprès des publics étrangers, sauf si la référence est absolument nécessaire ou facile à modifier. Plus il y aura d’éléments devant être adaptés plutôt que simplement traduits, plus le processus de localisation sera compliqué, et moins il y aura de chances que vos jeux de mots se reflètent dans la traduction.

Par exemple, les références aux niveaux scolaires sont parfois difficiles à adapter, puisque plusieurs pays ont des systèmes scolaires très différents. La traduction sera plus facile si vous mentionnez l’âge des jeunes, plutôt que leurs niveaux scolaires.

Nous offrons un programme après l’école aux jeunes de la sixième à la huitième année.

Nous offrons un programme après l’école aux jeunes âgés de 11 à 14 ans.

Écrivez toujours de façon claire et concise. Le contenu sera ainsi plus facile à traduire, mais aussi mieux écrit. Par ailleurs, n’oubliez pas que votre texte pourrait être plus long une fois traduit, puisque certaines langues sont moins concises que d’autres. Par exemple, un texte en français ou en espagnol sera habituellement environ 30 % plus long qu’en anglais. Si vous rédigez un texte et prévoyez le faire traduire vers une langue moins concise, essayez de ne pas aller jusqu’à la limite de caractères dans la source.

Reliez votre site Web directement à notre logiciel de traduction

En connectant votre système de gestion du contenu directement au logiciel de traduction de votre prestataire, vous pourrez facilement intégrer votre contenu à votre site Web, sans devoir passer des heures à faire du copier-coller!

Plusieurs outils de traduction assistée par ordinateur (TAO) comprennent un module qui se connecte aux principaux systèmes de gestion du contenu, comme WordPress ou Hubspot. Le module importe le contenu directement de votre site Web vers l’outil de traduction, puis exporte la traduction sur votre site Web lorsqu’elle est prête. Ça vous permet de gagner beaucoup de temps et de réduire les risques d’erreur humaine, puisqu’il n’est plus nécessaire de coller manuellement le contenu traduit dans chaque page de votre site. Ça facilite aussi la gestion des mises à jour du contenu de votre site : lorsque vous apportez une modification ou publiez une nouvelle page, le contenu est automatiquement envoyé à l’outil de traduction.

La TAO n’est pas la même chose que la traduction automatique. Le contenu sera toujours traduit par un être humain (sauf si vous demandez le contraire). La caractéristique la plus importante des outils de TAO est qu’ils décomposent le contenu en segments et stockent ceux-ci dans une base de données appelée une mémoire de traduction (MT). Ça vous permet de réutiliser des segments déjà traduits qui se répètent ou qui sont semblables, ce qui accélère le processus de traduction et en garantit l’uniformité. Puisque les répétitions sont habituellement facturées à un tarif inférieur, l’utilisation d’une MT vous fait économiser, en plus d’accélérer la livraison.

Les outils de TAO comportent aussi un glossaire intégré, appelé base de données terminologiques, qui permet aux traducteurs d’accéder facilement à votre glossaire et aux termes que vous privilégiez. Ils ont aussi des fonctions utiles d’assurance de la qualité, qui vérifient automatiquement des éléments comme les espaces excédentaires, les incohérences (dans le texte et entre les versions) et même les limites de caractères.

Communiquez avec vos traducteurs

Il y a une blague bien connue dans notre milieu : « Ça prend combien de traducteurs pour changer une ampoule? Ça dépend du contexte. »

En effet, le sens d’une phrase et sa traduction dépendent en grande partie du contexte. Si les outils de TAO comportent plusieurs avantages, leur grand désavantage est qu’on y perd beaucoup de contexte. Par exemple, le mot « Souris » peut correspondre à un verbe à l’impératif, un périphérique informatique ou un animal. Sans plus de contexte, le traducteur ne peut pas savoir quelle est la bonne traduction.

La meilleure façon de donner du contexte à votre traducteur est de lui permettre d’accéder à votre site Web. Vous pouvez par exemple lui donner des identifiants pour qu’il puisse accéder aux sections du site qui sont réservées aux membres ou qui n’ont pas encore été publiées, ou simplement lui envoyer le lien de la page à traduire. Si le site Web n’est pas encore terminé, vous pouvez fournir d’autres éléments de référence, comme des maquettes ou des captures d’écran.

Vous pouvez aussi ajouter des commentaires pour aider le traducteur, comme « Ceci est un bouton pour envoyer un formulaire ». Si vous travaillez avec du contenu dans des fichiers texte de programmation (XML, HTML, JSON, etc.), vous pouvez y intégrer vos commentaires. Si vous gérez vos traductions avec un tableur, vous pouvez ajouter une colonne pour les commentaires.

Mesurez le rendement de votre investissement en localisation

Après avoir lancé votre site Web localisé, vous devez pouvoir suivre son rendement de la même façon que pour votre site principal. Assurez-vous de suivre les ventes de ce nouveau marché, en ligne et hors ligne si vous avez des magasins traditionnels. Ce n’est pas toujours évident de distinguer les revenus liés à la localisation de votre site Web, les revenus liés à vos efforts de marketing sur le terrain et les revenus qui auraient été générés même si le site Web n’avait pas été localisé. Ce n’est pas une science exacte.

Cela dit, lorsque vous entreprenez de localiser votre site Web, vous devez avoir certains objectifs et des indicateurs clés de performance en tête. Si la fréquentation ou vos ventes n’augmentent pas comme prévu après le lancement de votre site, vous devez examiner le tout de plus près. Vous pourriez avoir oublié de localiser un élément important, comme votre stratégie de référencement ou la disponibilité de l’aide à la clientèle dans la langue maternelle de votre public cible. Vous n’aurez jamais cette information si vous ne mesurez pas votre rendement.

Conclusion

La localisation de votre site Web est un projet d’envergure qui nécessite un investissement important. En planifiant adéquatement et en suivant les pratiques exemplaires, vous pourrez assurer le bon déroulement du processus et économiser temps et argent. Le bon partenaire peut vous aider à créer une stratégie de localisation solide et à établir un flux de travail efficace qui vous permettra de tirer le meilleur parti de votre site Web multilingue. Communiquez avec OXO dès maintenant pour commencer.

Retour au blogue